Lampe flash : découvrez les bienfaits pour une peau nette !

L’IPL, la lumière pulsée ou encore lampe flash : plusieurs définitions possibles pour un nouvel appareil qui utilise une technologie similaire aux lasers. C’est un traitement utilisé dans les cabinets médicaux d’esthétique parisiens. Petit tour d’horizon.

Les bienfaits d’une séance à lampe flash

La lampe flash est utilisée dans les cas suivants par votre médecin spécialisé en esthétique :

  • resserrement des pores de la peau,
  • élimination des taches brunes, un sujet que nous avons évoqué par ailleurs,
  • efficacité contre les rougeurs,
  • améliorer le tonus de la peau,
  • Un meilleur aspect au teint,
  • amélioration de la zone du décolleté.

Le déroulement d’une séance à la lampe flash

Le praticien utilise un gel applicateur puis place une pièce à main qui dégage une intense lumière, qui s’apparente à un flash d’appareil photo. Elle donne la sensation d’un coup de fouet. On peut ressentir la chaleur pendant plusieurs minutes (ou heures maximum) après l’intervention. Si vous êtes marqué(e) par une rougeur, le maquillage peut être une option, sinon elle part naturellement assez rapidement. Dans le cas d’apparition de tâches brunes, des petits points noirs feront leur apparition 2 à 6 jours après l’intervention. En général, ils ne restent qu’une petite semaine tout au plus. Encore une fois le maquillage est envisageable pour contrer les aspects esthétiques des suites de l’usage d’une lampe flash. Demandez l’avis d’un professionnel de santé sur le sujet, votre médecin esthétique sur Paris par exemple.

Combien de séances  avec la lampe flash et en quelle saison ?

Comptez généralement trois à quatre séances espacées de 2 à 4 semaines pour obtenir un résultat optimal. Pour un effet “coup d’éclat” comptez plutôt 1 à 2 séances. Pour les tâches brunes et les rougeurs plutôt 2 à 3 séances minimum. Mais seul le praticien est en mesure de vous donner un programme adapté à vos propres besoins. Il existe à ce titre un protocole qu’il définit avec vous.

Il est recommandé de faire ce genre de séances pendant l’automne ou l’hiver car il ne faut surtout pas s’exposer au soleil un mois avant et après le début de l’intervention (sous risque de brûlures). Ce n’est donc pas un traitement anodin comme vous pouvez le comprendre que d’utiliser la lampe flash.

Le coût de la séance avec une lampe flash

En général une séance IPL approche les 200€. Mais comme pour l’ensemble des traitements à caractère esthétique, les médecins sont le plus souvent déconventionnés.

Nous rappelons que les lampe flash sont des appareils médicaux. Veillez à ce que le médecin qui vous propose l’intervention possède bien les droits d’utilisation de la machine.

Il existe aussi des lampes flash vendues pour le grand public (Lire également notre sujet sur les appareils d’épilations à domicile). Bien sûr, ils sont nettement moins performants que les appareils professionnels que vous pouvez trouver chez un spécialiste. De plus, il faut être prudent avec ces appareils, bien lire la notice avant utilisation.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]