La dépigmentation laser : Qu’est ce que c’est ? Explications

Il foisonne aujourd’hui dans l’univers esthétique, plusieurs formes de dépigmentations aux effets et aux résultats variés en fonction de la technique de dépigmentation adoptée. On notera par exemple la dépigmentation par utilisation de produits contenant des composantes chimiques, telles que l’hydroquinone, les corticoïdes, la dépigmentation par injection de glutathion et la dépigmentation par Laser pour ne citer que celles-là. La dépigmentation par Laser, puisque c’est ce qui nous intéresse ici est une technique tout à fait singulière qui permet de traiter des taches brunes, de traiter la peau et d’enlever les tatouages. Les médecins spécialisés en esthétique l’utilisent beaucoup, commençons par expliquer ce que c’est. A ne pas confondre avec l’épilation laser 🙂

De quoi parle t-on avec la dépigmentation laser ?

En effet, il convient d’abord de préciser que le laser relève de l’acronyme anglais Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation (Amplification de la Lumière par émission stimulée de radiation) et est fréquemment utilisé dans l’univers de la médecine esthétique. Il permet d’utiliser la lumière comme une source d’énergie concentrée, précise et focalisée sur une cible cutanée. Il peut s’agir de l’eau, de la mélanine ou de l’hémoglobine aux fins de modifier sa structure par une technique de chauffage, de coagulation ou de destruction.

L’énergie produite par le laser devrait donc pouvoir couper, détruire ou modifier la structure cellulaire ou extracellulaire de la peau. L’objectif envisagé par le biais d’une telle opération est de traiter soit des angiomes ou des cicatrices, soit des taches brunes, des poils, des rides ou même de procéder à un éclaircissement plus ou moins aigu de la peau.

Quels sont les effets du laser sur la peau ?

Utilisé sur la peau, le laser aide autant que faire se peut, à faire diminuer les tâches relativement manifestes sur sa surface et à la faire blanchir au besoin (l’opération du blanchissement nécessitant alors une destruction partielle ou totale de la mélanine).

Par ailleurs, une dépigmentation au Laser aide aussi au traitement de certaines affections cutanées telles que le vitiligo et constitue une alternative à la dépigmentation chimique du fait de l’hydroquinone dont les effets secondaires sont manifestement plus nombreux et dangereux.

Ne demandez la dépigmentation laser qu’auprès de professionnels de santé comme les médecins spécialisés dans l’esthétique !

Soumise à l’effet du laser, la peau va blanchir, légèrement se gonfler, avec en sus, de petits saignements superficiels. Toutefois, étant entendu que le but recherché par son application médicale est de faire disparaître des traces de pigments, il faut faire remarquer que des préoccupations relatives à son efficacité se posent surtout quand il s’agit de faire disparaître totalement certaines formes de taches comme les tatouages bleus foncés et noirs.

Les impacts de l’utilisation du laser sur la peau

L’assujettissement plus ou moins continuel et répété de la peau aux lasers est susceptible d’entraîner une destruction de la mélanine qui est le pigment biologique responsable de la couleur de la peau, des cheveux et même des yeux dont le rôle principal est la protection contre l’effet des radiations ultraviolettes (UV). Cette destruction de la mélanine pourrait être de nature à provoquer une disparition des couches supérieures de la peau, une dépigmentation effective irréversible et des brûlures sur la peau.

Après l’utilisation du laser sur la peau aux fins de dépigmentations, la sensation de chaleur se révèle être inconfortable et la capacité de l’organisme à la supporter peut s’avérer être amoindrie.

Toutefois, il convient de faire mentionner que les plausibles effets secondaires indésirables induits de la dépigmentation via laser semblent moindres, et parfois moins sérieuses comparativement à la dépigmentation réalisée par le biais de produits chimiques.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]