L’épilation au laser : une technique indolore

L’épilation au laser est une procédure médicale qui utilise un laser – un intense faisceau pulsé de lumière – pour éliminer les poils indésirables.

Pendant l’épilation, un faisceau laser passe à travers la peau via un follicule pileux. La chaleur intense endommage le système pileux, qui empêche la croissance future du poil. L’épilation au laser est plus efficace chez les personnes qui ont la peau claire et les cheveux foncés . Voir aussi notre article sur l’épilation à domicile que nous abordons plus bas dans ce sujet.

Bien que l’épilation au laser ralentisse efficacement la croissance des poils, il ne garantit pas l’épilation permanente. Il faut généralement plusieurs traitements d’épilation au laser pour parvenir à une période prolongée sans poil. Pour un meilleur résultat, des traitements d’entretien périodiques sont nécessaires.

Pourquoi réaliser une épilation au laser ?

L’épilation au laser est utilisé pour réduire les poils indésirables, que ce soit sur les jambes, sous les aisselles, sur la lèvre supérieure, sur le menton et le maillot. Cependant, il est possible de traiter les poils indésirables sur presque toutes les zones du corps – à l’exception des paupières.

Parlez de votre pilosité à votre médecin avant toute exposition à un laser !

Couleur des cheveux et le type de peau influencent le succès de l’épilation au laser. Par exemple, l’épilation au laser est plus efficace pour les personnes qui ont la peau claire et cheveux foncés parce que le faisceau laser cible le pigment ( la mélanine ) dans les cheveux. Cependant, grâce aux progrès technologiques, nous pouvons apporter une solution d’épilation au laser même pour les personnes ayant la peau plus foncée.

L‘épilation au laser n’est généralement pas efficace pour les cheveux blancs, gris, roux ou blonds parce que le laser ne peut pas «voir» les cheveux plus clairs. Cependant, des options de traitement pour les cheveux plus clairs continuent d’être étudiées.

Quels sont les améliorations ?

L’épilation au laser ne garantit pas une épilation permanente. Certains poils pourraient être résistants à l’épilation au laser ou croître à nouveau après une intervention – bien que la nouvelle croissance des poils puisse être plus fine et plus claire en couleur.

Attention parfois aux effets secondaires. Voici les plus courants :

Irritation de la peau : inconfort temporaire, des rougeurs et petits gonflements sont possibles après l’épilation au laser. Les signes et les symptômes disparaissent généralement en quelques heures.
Changements pigmentaires. L’épilation au laser peut assombrir ou éclaircir la peau affectée, habituellement temporairement. L’éclaircissement de la peau touche principalement ceux qui ont la peau plus foncée.

Plus rarement, l’épilation au laser peut provoquer des cloques, des croûtes, des cicatrices ou autres changements dans la texture de la peau. D’autres problèmes encore plus rares peuvent arriver : des poils deviennent gris ou à l’inverse d’autres poils peuvent apparaître autour des zones traitées.

L’épilation au laser n’est pas recommandé pour la paupière ou dans les zones adjacentes, en raison de la possibilité de lésions oculaires graves.

Comment se préparer à une épilation au laser ?

Si vous souhaitez vous faire épiler au laser, il est indispensable de choisir un médecin certifié dans une spécialité comme la dermatologie ou la chirurgie esthétique et a une expérience avec l’épilation au laser. Si l’assistant ou l’infirmière procède à l’épilation, assurez-vous que le praticien supervise l’intervention et est disponible sur place au cours du traitement. Soyez prudent(e) sur les spas, les instituts ou autres lieux de bien-être qui proposent un service d’épilation au laser. Les personnes qualifiées pour ce type d’intervention sont diplômées en médecine, il faut que ce soit clair ; rencontre un médecin traitant pour en discuter.

Avant une épilation au laser, il est indispensable d’avoir une consultation avec le médecin. Ce dernier peut lors de cette visite :

  • passer en revue vos antécédents médicaux, y compris la prise de traitements médicamenteux,
  • échanger avec vous sur les risques, les avantages et vos attentes, y compris ce que l’épilation au laser peut et ne peut pas faire sur vous,
  • prendre des photos pour un « avant et après » et donc évaluer les résultats ;

Cette consultation sera, pour vous, l’occasion de poser un ensemble de questions, de discuter du planning de traitement et des coûts connexes éventuels. L’épilation au laser est généralement une dépense non remboursée.
C’est à ce moment là que le médecin va vous donner des conseils spécifiques pour vous préparer à l’épilation au laser.

Par exemple:

  • ne pas s’exposer au soleil, après une épilation. Un bronzage augmente le risque d’effets secondaires, tels que l’éclaircissement de la peau. Si vous revenez d’un séjour ensoleillé (sports d’hiver ou une expo longue au soleil) ou si vous avez réalisé un traitement artificiel, il faudra alors attendre que le bronzage disparaisse complètement avant de subir l’épilation au laser. Certains médecins recommandent une non exposition au soleil jusqu’à six semaines avant toute épilation.
  • évitez l’épilation à la cire et l’électrolyse. Ces méthodes d’épilation peuvent perturber le follicule pileux et interférer avec l’épilation au laser.

Vous pourrez toujours vous raser parce que dans ce cas, la tige du poil et le follicule sont préservés. En fait, le rasage est recommandé pour que le laser ne cible pas les poils au-dessus de la peau, ce qui pourrait causer des brûlures.

Quelles sont vos attentes ?

Avant l’épilation au laser, les poils dans la zone de traitement peuvent être coupés aux ciseaux. Vous serez également équipé(e) des lunettes spéciales pour protéger vos yeux contre le faisceau laser. Le médecin peut appliquer un anesthésique topique sur votre peau pour réduire toute sensibilité pendant le traitement.

Au cours de la procédure d’épilation au laser

Le médecin applique l’épilateur au laser sur votre peau. Selon le type de laser, un dispositif de refroidissement sur la pointe de l’instrument ou un gel frais peut être utilisé pour protéger votre peau.

Lorsque le médecin active le laser, le faisceau laser va passer à travers votre peau vers des petits sacs (follicules) à l’origine de la croissance du poil. La chaleur intense du laser endommage le système pileux, ce qui empêche la croissance du poil. Vous pouvez ressentir une sensibilité sur votre peau et une sensation de froid à cause du refroidissement ou du gel.

A titre informatif, traiter une petite zone, comme la lèvre supérieure, ne prend que quelques minutes. Traiter une plus grande surface, comme le dos, peut prendre plusieurs heures.

Après la procédure médicale

Vous remarquerez peut-être une rougeur et un gonflement pendant les premières heures après l’épilation au laser.

Pour réduire tout inconfort, vous pouvez appliquer de la glace sur la zone traitée. Si vous avez une réaction cutanée immédiatement après l’épilation au laser, le médecin peut appliquer une crème de stéroïdes sur la zone précise.

Après l’épilation au laser, comme dit précédemment, il faut impérativement éviter toute exposition au soleil y compris pour un bronzage artificiel. Après une peau épilée dans la durée, utilisez un écran solaire chaque fois que vous êtes au soleil.

Quels sont les résultats ?

Les résultats de l’épilation au laser varient beaucoup d’une personne à l’autre, et peuvent dépendre de la région du corps ou du visage traité.

Plusieurs traitements peuvent prolonger la durée de la perte de capillaires – à des années dans certains cas – mais une repousse de poils est encore possible. Pour de meilleurs résultats, vous pourriez avoir besoin de quatre à six traitements espacés autour de six semaines d’intervalle. Pour une efficacité optimale, vous pourriez réaliser un traitement plus régulier – une séance supplémentaire tous les six à 12 mois est possible, demandez l’avis au pratiquant afin qu’il vous informe clairement des process.

Qu’en est-il des lasers à domicile ?

Depuis quelques années, des solutions de laser à la maison sont possibles. Ces dispositifs peuvent fonctionner sur du court terme. Aujourd’hui aucune étude n’a certifié l’efficacité de ces dispositifs comparés à une épilation au laser réalisé par un professionnel.

L’Agence américaine des produits alimentaires médicamenteux « Food and Drug Administration » considère que ces appareils d’épilation laser à domicile sont utilisés comme cosmétiques et ne sont donc pas médicaux. Ceci implique qu’ils ne reçoivent pas le même niveau de contrôle que d’autres dispositifs médicaux. Soyez prudent(e) avec tout dispositif d’épilation laser à la maison, lisez attentivement les instructions pour éviter tout risque de blessures, en particulier, sur le contour des yeux.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]