La chirurgie et la médecine esthétique intime, entre réparation et embellissement

La chirurgie et la médecine esthétiques ne s’occupent pas que des parties visibles comme le visage et les mains. Des traitements existent aussi pour les parties intimes. Les organes génitaux de l’homme et de la femme ont aussi droit à leurs actes médicaux.

La réparation des parties intimes, des actes chirurgicaux salvateurs

La chirurgie réparatrice peut intervenir dans de nombreux cas, mais la plupart du temps, il s’agit de suites d’un accouchement. Certaines expériences traumatisantes comme des agressions ou des accidents peuvent également nécessiter une intervention. Il s’agit le plus souvent de réparation du clitoris (clitoridoplastie), des petites et grandes lèvres (nymphoplastie) et de l’hymen (hyménoplastie).

Ces actes viennent au secours de nombreuses femmes dont l’intimité a été mutilée. Certains chirurgiens, très impliqués dans l’humanitaire, ont secouru des femmes suite à des actes de barbarie ou des pratiques religieuses. On parle ici souvent d’excision, une mutilation désormais réparable grâce à la reconstruction du clitoris.

Certaines demandes sont cependant moins lourdes comme celles liées à la religion faisant appel à la réparation de l’hymen ou de simples excès de peau autour du clitoris chez les femmes mûres.

Les apports esthétiques de la médecine à l’intimité

Dans le cas de la médecine esthétique, il s’agit principalement d’améliorations de l’aspect. Chez la femme, la demande la plus courante s’applique sur la réduction des grandes ou des petites lèvres lorsqu’elles sont jugées trop grandes ou trop volumineuses. Cette intervention appelée labioplastie s’adresse souvent aux femmes plus âgées gênées par le vieillissement des tissus.

Le pubis de la femme est également affecté par le temps et peut subir des affaissements de la peau. Des techniques de lifting peuvent redonner l’aspect jeune à leur sexe.

Les hommes aussi se sentent concernés par l’aspect de leur intimité. De plus en plus de patients franchissent les portes des cliniques de médecine esthétique suite à un complexe lié à taille de leur sexe. L’injection d’acide hyaluronique dans la verge permet d’augmenter la taille du pubis masculin. Cet acte n’aura cependant aucun effet sur la taille en érection, il s’agit uniquement d’esthétique.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire