Les effets du tabac sur la peau

Tout le monde connaît les effets néfastes du tabac sur la santé. Outre les maladies respiratoires et les cancers, le tabac agit aussi sur la peau. D’ailleurs, très peu font le lien entre une mauvaise mine et les effets du tabac sur la peau. Les conséquences du tabac sur la peau sont pourtant non négligeables.

Le vieillissement prématuré

L’un des premiers effets néfastes du tabac se manifeste par un vieillissement prématuré de la peau. Fumer une cigarette diminue l’eau présente naturellement dans la peau. Plus grave encore, la fumée qui en sort provoque des effets toxiques. Surtout lorsqu’ils sont exposés aux rayons de soleil UVA et UVB.

La combinaison de ces deux éléments fait que la peau perd de son élasticité. Le collagène s’affaisse, et la production de vitamine E diminue. Ce sont ces cellules qui permettent le renouvellement cellulaire. Les rides apparaissent et sont plus profondes que chez une personne non-fumeuse. Des effets qui se manifestent plus tôt que la normale.

Après une opération chirurgicale, l’arrêt du tabac est plus que nécessaire. C’est d’ailleurs l’une des premières précautions après un lifting. Pourquoi ? Tout simplement, car les toxines présentent dans une cigarette ralentissent la cicatrisation. Mais c’est aussi une manière de préserver les résultats de l’intervention.

Une peau terne

La consommation excessive de tabac rend la peau plus terne. Une peau en bonne santé, c’est une peau lumineuse et éclatante. Or, le goudron, la nicotine, le plomb et les autres composantes d’une cigarette font tout l’effet inverse. Rajoutez à ça une mauvaise hygiène de vie, qui accentue encore plus les effets néfastes du tabac sur la peau.

Fumer des cigarettes réduit la production de collagène. Pourtant, c’est cette cellule qui est responsable de l’éclat cutané et du renouvellement de la peau. La peau est alors déshydratée, ce qui donne l’aspect d’être malade en permanence. Dès lors, le teint est plus pâle et blafard. Le pire, c’est que toutes les traces de fatigue s’intensifient et s’accentuent. Surtout au niveau des yeux, avec les poches et les cernes. Mais les taches et autres rougeurs sont aussi plus visibles qu’en temps normal. Difficile de reprendre des couleurs, même avec un bon maquillage.

Plus de boutons et de cicatrices

Comme cité précédemment, le tabagisme ralentit la cicatrisation. Au-delà des opérations chirurgicales, cet effet se ressent aussi au niveau des boutons. Ce qui est un vrai problème pour les personnes qui souffrent d’acné. Un des effets néfastes du tabac, qui est surtout provoqué à cause de la nicotine. En effet, cette substance va empêcher le transport de molécules réparatrices. Mais elle est aussi responsable de la prolifération des cellules qui provoquent l’acné.

Certaines études ont démontré qu’un fort taux de tabagisme favorise l’acné. Pas forcément pour les adolescents, mais surtout pour les adultes. Une fois les boutons percés ou grattés, les traces resteront plus longtemps que chez une personne normale. À cause de cela, de petits trous et des cratères resteront gravés, sur le long terme.

À part les boutons et l’acné, le tabac fait aussi apparaître les points noirs, les pustules et les microkystes.

Que faire pour retarder les effets ?

Pour ceux qui n’arrivent pas à se défaire du tabagisme, il est important de prendre soin de sa peau. Sans suspens, le meilleur moyen pour éviter les effets est d’arrêter la cigarette. Mais bon, plus difficile à dire qu’à faire. À peine quelques semaines après l’arrêt, le teint retrouve son éclat et les yeux sont moins sensibles.

Pour limiter les effets néfastes du tabac sur la peau, utilisez des crèmes adaptées. Le soleil est aussi très connu pour ses effets néfastes sur l’épiderme. Veillez à bien vous protéger des rayons UV à l’aide de crème solaire, chapeau et lunette de soleil.